Fusilli : Les pâtes italiennes en spirale

pates fusilli italie

Les Fusilli sont parmi les types de pâtes italiennes les plus populaires et les plus dégustées dans le monde. Elles se caractérisent par une forme torsadée en triple hélice d’une longueur variable de 4 à 7 cm pour une épaisseur comprise entre 2 et 5 mm. A la base de leur fabrication, du blé dur, de l’eau du sel et des œufs.

Des courbes harmonieuses au pays de Dante

La forme particulière des fusilli laisse l’impression qu’elle sort tout droit de l’imagination débridée d’un créateur d’une maison de couture du Quadrilatero della Moda de Milan. On peut pousser encore plus loin la comparaison avec le monde de la mode et de l’artisanat.
En effet, la fabrication traditionnelle des fusilli s’effectue en plusieurs étapes : on prépare la pâte, on forme des cylindres, on les enroule à l’aide d’une tige en fer, on les sèche puis on roule les pâtes d’avant en arrière sur le plan de travail pour les aplatir.

Origine des fusilli

On situe généralement l’apparition des Fusilli au niveau de l’Italie méridionale et plus précisément dans la région de Molise et de Campanie.
La création de ce type de pâte vient de l’idée d’enrouler un spaghetto autour d’une aiguille à tricoter pour obtenir une silhouette en serpentin. Ce système de fabrication date du 15ème siècle.
Le terme Fusilli dérive du mot italien « Fuso » qui désignait l’instrument en bois servant à filer à la main.
1924 marque un tournant dans la production des Fusilli. Exit la fabrication traditionnelle à la main qui se transmettait de mère en fille ! Avec l’invention des frères Guido et Aurelio Tanzi, deux émigrés italiens de New York, qui ont mis au point un outil baptisé Fusilla. Cette machine a permis de calibrer ce type de pâte pour un rendu régulier avec un trou au centre. Une grande première !

A chaque région d’Italie ses Fusilli !

Le Fusillo a évolué depuis sa création, aussi rapidement que sa diffusion, en fonction des différentes régions transalpines et du goût de ses habitants. Il n’est donc pas rare de croiser différentes appellations telles que subioti, gnocchi col ferro (aiguilles à tricoter), ciufoliti, lombrichelli ou encore strangolapreti du nom du premier système de fabrication.
En Sardaigne la dénomination exacte serait plutôt « Busi » tandis qu’en Sicile on les nomme « Busiati ». Ces termes ont pour étymologie le mot « Bus » d’origine arabe qui indique la fine canne autour de laquelle on enroulait la pâte pour préparer les Fusilli.
Difficile de ne pas se perdre dans un pays où il existe autant de sortes de pâtes alimentaires que de variétés de bières en Belgique.
Les variations du Fusillo ne s’arrête pas à une question de vocabulaire. En effet en Sicile on consomme ce type de pâte avec le pesto alla trapanese (sauce crue à base de basilic, tomate, amandes, ail rouge, huile d’olive, poivre noir et pecorino) alors que dans les Pouilles on marie Fusilli et viande d’agneau !

Comment manger les Fusilli ?

Un plat composé avec des Fusilli se doit d’être généreux et riche en sauce qui va accrocher aux spirales. Privilégiez les sauces à base de viande ou de ricotta. Cuisson Al dente bien sûr !
Le format court du Fusillo se prête également aux salades de pâtes pour un plat authentique tout en fraîcheur.
Accompagnée vos Fusilli avec un vin rouge sec italien tel que le Valpolicella de la région de Vénétie. A consommer avec modération bien évidemment.

L’anecdote Calabraise

Selon Riccardo Morbelli, il existe une ancienne tradition en Calabre qui veut qu’une femme doit connaître les quinze façons de cuisiner les pâtes. Elle doit en faire la démonstration devant témoins à son futur époux avant le mariage. Si elle ne réussit pas cette épreuve avec succès, elle est condamnée à rester célibataire… Et les Fusilli étaient la première étape de ce marathon culinaire !

Questions autour des Fusilli

Parce qu’il existe en Italie près de 300 variétés de pâtes, une foire aux questions sur les Fusilli s’impose !

Quelles différences entre fusilli et Torti ?

Les Fusilli, ce sont trois hélices qui s’enroulent sur elles-mêmes. Les Torti sont plus petites et il n’y a que deux spirales.

Et les pâtes Rotini alors ?

Les Fusilli sont également appelés Rotini aux Etats-Unis. Le nom vient d’un mot italien du 17ème siècle signifiant « petites roues ». Il s’agit du même type de pâte mais avec une hélice plus resserrée.

Fusilli Bucati ?

Il s’agit de Fusilli qui ont l’apparence d’un ressort contrairement au traditionnel Fusillo qui a un mouvement d’enroulement continu.

Fusilli Lunghi ?

Les fusilli Lunghi sont de longs spaghettis pliés en deux et entortillés sur eux-mêmes en tire-bouchon.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*