Brioche de Nanterre

brioche nanterre

En île de France, deux brioches se disputent les faveurs des franciliens : la brioche de Nanterre et la brioche de Paris. Direction le département des Hauts de Seine pour découvrir l’origine de ce qu’on appelait auparavant les petits gâteaux de Nanterre.

Caractéristiques de la brioche de Nanterre

La brioche de Nanterre ne se distingue pas par ses ingrédients qui sont ceux traditionnellement utilisés pour une brioche : Farine, lait, beurre, œufs, levure, sucre et sel. Une fois pétris et mis au repos, le pâton (morceau de pâte) qui a doublé de volume est divisé en boules de même dimension.
Ces boules sont disposés deux par deux au fond du moule. Dorées à l’œuf, Elles vont se souder à la cuisson. La brioche de Nanterre se singularise donc par sa forme rectangulaire et ses huit petites bosses distinctes.

La recette de la brioche de Nanterre

Parfait pour le petit-déjeuner ou pour le goûter, vous allez adorer cette brioche moelleuse et bien beurrée, à la mie aérée et filante. Suivez la recette ci-dessous pour un moment de pure gourmandise, à partager, bien sûr, avec toute votre famille !

  • Déposer dans la cuve de votre robot ménager les ingrédients suivants : le sucre, le sel, les œufs puis la farine. Respecter l’ordre indiqué.
    Emietter par-dessus la levure de boulanger. Il est primordial que la levure ne soit pas en contact direct avec le sel ou le sucre.
  • Mélanger avec en utilisant le crochet de pétrissage du robot ménager. Compter environ 5 à 10 min, le mélange doit être homogène.
  • Découper en petit dès 100g de beurre. Ajouter-le dans le mélange initial. Pétrir la pâte en choisissant la feuille ou batteur plat du robot pour une meilleure aération de la pâte. Dès que celle-ci se détache de la paroi de la cuve, stopper la phase pétrissage.
    le premier pétrissage à vitesse lente donne du corps et de l’élasticité à la pâte, dans un deuxième temps le pétrissage plus rapide va donner de  la légèreté.
  • Laisser lever la pâte pendant pendant environ une demi-heure dans un endroit chaud et sec.
  • Aplatir la pâte pour en chasser le gaz carbonique et la faire revenir à son volume initial. Poser le pâton sur le plan de travail fariné et le dégazer en l’étirant entre les mains et en l’aplatissant, il doit reprendre une forme plate. Dégazer la pâte est une étape indispensable dans la réalisation de la brioche Nanterre. Les bulles d’air seront ainsi mieux réparties dans la pâte et les alvéoles de la mie, plus régulières.
  • Envelopper de film alimentaire la pâte, puis la mettre au frigo pendant au moins 1 h 30. Vous pouvez également la laisser toute la nuit, pour cela il faudra bien la dégazer avant et après la réfrigération. Une longue fermentation améliore la qualité de la pâte et sa saveur puisque les molécules aromatiques auront le temps de se développer.
  • A la sortie du frigo, dégazer la pâte. Pour une brioche Nanterre de 350g, choisir un moule à cake rectangulaire de 18cm de long sur 8,5 cm de large. Diviser le pâton en 4 puis chaque pâton en 2. Cela fait 8 pâtons de 60g environ. Rouler en boule chaque pâton. Placer-les en quinconce dans le moule. Laisser lever pendant environ une heure.
  • Maintenant que la pâte est levée, passer à l’étape de la dorure. C’est un mélange facile à réaliser (Jaune d’œuf, une cuillère à soupe d’eau et une pincée de sel) qui va apporter une jolie couleur à la brioche. Dorer à l’œuf battu deux fois à l’aide d’un pinceau.
  • Saupoudrer de sucre perlé (facultatif) et enfourner dans un four préchauffé à 180 °C pendant environ 30 min.

A chacun sa brioche !

La brioche est une pâtisserie en pâte levée, légère et aérée contenant du beurre et des œufs. Il existe un nombre incalculable de variétés de brioche dans l’hexagone. Gâche vendéenne, d’origine Normande, tressée à Metz, sucrée en Provence… Chaque région propose sa version.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*